ACTUALITES

Le « 3 Concepts en 1 » – Comment être co-créateur de votre vie.

 »  Mets en avant ce que tu désires, ne diminue pas ce que tu as. Tu as peut-être trop souvent joué un petit rôle dans les films des autres. Il est temps d’être la vedette. »

Le «  3 Concepts en 1 »  a été conçu par Gordon Stokes, Daniel Whiteside et Candace Callaway dans les années 70 en Californie, berceau de l’innovation et véritable  creuset pour les avant-gardes de tout genre.

Philosophie de vie et méthode de kinésiologie, le «3 Concepts en 1 »  entre en résonance avec un grand nombre d’écrits plus récents qui enseignent que nous avons tous, en chacun de nous, les clés d’accès aux défis que la vie nous offre et que nous percevons trop souvent comme des problèmes.

C’est cette capacité à percevoir les événements différemment que cherchent à stimuler la plupart des techniques de réduction du stress dont la kinésiologie. Pour stimuler cette capacité, la kinésiologie utilise un outil inégalable : le langage des muscles.

C’est un changement de tonus qui permet  de déceler les stimuli ‘négatifs’ par le testing des muscles.La personne testée ressent les changements de réponse de son corps et prend ainsi conscience de l’origine de ses déséquilibres.

Parmi les méthodes de kinésiologie, le «  3 Concepts en 1 »  est une solide base de travail sur soi et d’accompagnement. Il est aussi le spécialiste  du travail en profondeur sur les émotions pour retrouver le pouvoir de faire nos véritables Choix en lien avec notre ETRE (et non plus nos choix de survie) et d’atteindre nos objectifs de vie. Il nous aide à sortir de nos statuts de victime.

Daniel Whiteside  citait souvent cette phrase de Shakespeare : « La faute cher Brutus, n’est pas dans nos étoiles, si nous sommes des subalternes, mais en nous-mêmes ». (Jules César)

Le Baromètre du Comportement ®, colonne vertébrale de ce travail vers l’ETRE, nous aide à mettre des mots sur ce que nous ressentons dans les situations de blocage ET en même temps  sur ce que nous voulons changer. Il permet d’aborder la nature duelle de l’Etre Humain et l’acceptation de nos paradoxes.

La Structure/Fonction, décodage des traits du visage, montre que «  Ce qui est dehors est comme ce qui est dedans » et met en lumière notre Nature Profonde. Son enseignement nous permet de mieux nous connaître et de choisir des comportements plus productifs dans des situations douloureuses. Il donne accès à une meilleure compréhension des autres et à leur différence, pour une meilleure communication entres les humains et aussi les races.

La récession d’âge, une autre spécificité de cette méthode, nous permet d’interroger la mémoire du corps, qui est phénoménale, afin d’aller rechercher les situations mal vécues dans le passé et de les débloquer grâce à la visualisation, aux jeux de rôles et à des techniques nombreuses et variées propres au «  3 Concepts en 1 »   , ou issues d’autres disciplines (énergétique chinoise, symboles, essences, …).

Débloquer le passé permet de « remettre des compteurs à zéro »  (en changeant notre perception des événements vécus tout en les laissant à leur place), de mieux vivre dans le temps présent et de changer notre futur.

En écho à la citation de Daniel Whiteside : un article publié le 25 février 2017 :

Cérémonie des Oscars 2017 : Quand George Clooney invoque Shakespeare et « Jules César »

George Clooney, qui s’est vu remettre un César d’honneur, n’a pas manqué de faire sa déclaration sur la politique américaine. Ce fut l’un des moments les plus forts de la soirée.

« Les actes du président des Etats-Unis ont alarmé et consterné nos alliés, en confortant considérablement nos ennemis. A qui la faute ? Pas forcément la sienne. Il n’a pas créé cette situation de peur, il l’a exploitée », a dit George Clooney. Il a ensuite fait référence à la pièce Jules César de Shakespeare. Dans cette pièce Brutus tue son ami César, alors que son pouvoir prend beaucoup trop d’ampleur et devient dangereux pour la république. Clooney a cité cette phrase de Cassius (l’un des personnages de la pièce): « la faute cher Brutus, n’est pas dans nos étoiles mais en nous-mêmes ». Sous-entendu, à chacun de prendre ses responsabilités, Trump n’est pas à la Maison Blanche par hasard, mais parce que les gens ont eu peur.

Atelier : Le visage : miroir de l’Ame ?

Le visage : miroir de l’âme ?  Que nous dit notre visage ?

Comment percevons-nous les autres ?

Un atelier proposé par Patricia Le Clerc, formatrice en Kinésiologie

 Les 9 et 10 décembre 2017 à Pau

Comment les structures du corps et les traits du visage nous permettent une meilleure compréhension de soi et des autres. Notre visage change tout au long de notre vie. Son langage parle plus fort que les mots et en dit long sur notre vécu, nos attentes, nos stress, nos talents, nos capacités.

Au cours de ces 2 journées, nous aborderons les principaux traits du visage en lien avec la manière d’exprimer nos émotions, de gérer les conflits, d’agir en interaction avec l’extérieur, la confiance en soi, etc

Sommes-nous dépendants de cet héritage génétique ou avons-nous le Choix de modifier nos fonctionnements pour plus de liberté ?

Cet atelier est destiné à toute personne ayant un contact avec le public, des patients, ou tout simplement désireuse de mieux se connaitre.

Inscriptions et renseignements  : 06 72 31 59 80 Patricia Le Clerc

la sante par le toucher – nouveau cours en Avril

Un nouveau cursus « Santé par le Toucher  » (TFH )

débutera le 8-9 Avril 2017

TFH 1   – 8-9 Avril

14 tests musculaires et 14 méridiens – renforcement des muscles Emotions et méridiens – Inhibition des yeux et oreilles – Test de nutrition

Initiation à l’Energétique Chinoise – 12 Mai

TFH  2 – 13-14 Mai                                        

14 muscles complémentaires – loi des 5 éléments chinois – points d’alarme et excès d’énergie – libération du stress émotionnel et de la douleur

TFH 3 – 7-8-9 Juillet ( date à confirmer )                      

14 muscles complémentaires – les pouls chinois – muscles réactifs et mise en circuit – tests de démarche

TFH 4 – 9-10 Septembre  ( date à confirmer ) 

 révision TFH 1-2-3 – théorie des points d’acupressure –  points luo –  faiblesses musculaires bilatérales

Les Métaphores du TFH – 7-8 Octobre  ( date à confirmer ) 

Les métaphores des 5 Eléments, des Organes, des muscles et de leurs mouvements. Elles nous aident à verbaliser nos objectifs, à donner du sens à des symptômes ou des situations. Il n’y a pas de réponse « toute faite » et chacun pourra trouver ses propres métaphores.

Bonne Année 2017

Je vous souhaite une très belle année 2017. 

Rester Soi, faire de son mieux, se libérer de nos chaines et vivre l’instant présent en prenant du bon temps, le plus souvent possible.

J’aurai le plaisir d’accueillir Anne Marie Taillé du 2 au 5 Mars à Pau. Elle vous transmettra avec beaucoup de passion le stage BRAIN GYM, un bel outil accessible à tous pour faciliter l’apprentissage, le centrage, la mémorisation et la plaisir d’apprendre.

Le programme est sur le site. 

Un cursus  » Santé par le Toucher » débute le 8-9 Avril. C’est un bon complément pour les naturopathes, ostéopathes et toutes les personnes qui s’intéressent à l’énergétique chinoise.

démarrer la formation en 2017

Si vous souhaitez démarrer votre formation en 2017 ou vous inscrire à un module spécifique.

Un nouveau cursus Santé par le Toucher débutera à Pau le 18-19 Mars.

Un cursus « 3 Concepts en 1 » débutera à Bordeaux le 21-22 Janvier avec le module « Les Outils du Métier « – TOT. Si vous envisagez de suivre ce cursus à Pau, il est possible d’organiser des sessions de rattrapage des modules TOT à UTC ( merci de me contacter par téléphone).

Un cours Brain Gym est prévu du 2 au 5 Mars 2017 à Pau . Il est ouvert à tous : enseignants, orthophonistes, parents, futurs kinésiologues et toute autre personne désireuse de faciliter ses apprentissages.

A tout bientôt

Fêtes de fin d’année : un coup de pouce … ça va bien se passer !

Ah, les traditionnelles réunions de famille de Noël et de la Saint Sylvestre ! Des moments que nous souhaiterions chaleureux et sans tension… Pourtant, nous sommes nombreux à craindre que la soirée ne tourne au vinaigre ! Mais pourquoi ne pouvons nous pas passer des fêtes heureuses et tranquilles ?

Pour le psychiatre Serge Hefez , rien d’étonnant à cela. Pour lui, « un seul mot » caractérise les fêtes de Noël : « Régression ! » 

En effet, ces festivités « se répètent immuablement depuis notre plus tendre enfance et cette répétition de traditions, de rituels, la présence de membres de la famille que l’on ne côtoie quasiment qu’à cette occasion, entraîne un mécanisme psychique très particulier : c’est comme si on remontait dans le temps, on se retrouve l’enfant que l’on a été, avec les mêmes sensations, les mêmes émotions, les mêmes peurs et les mêmes colères. L’enfant malheureux que nous avons été surgit en nous. Et il est prêt à se venger. » Autour de la bûche, il n’y a plus que des enfants

Bien sûr tous les enfants n’ont pas été malheureux, et nous avons pour la plupart des souvenirs joyeux de nos relations familiales. « Mais qui n’a pas souffert d’une rivalité avec un frère ou une sœur aînée ? Qui n’a pas pensé que tel frère ou telle sœur était le préféré de ses parents ? Qui n’a pas trouvé que sa mère était trop intrusive, trop inquisitrice ou au contraire trop distante, trop indifférente ? »

La résurgence de ces contentieux, à l’occasion des fêtes, est presque « inéluctable » selon le psychiatre. « C’est comme si différentes facettes de notre identité et de notre histoire se télescopaient. Il suffit d’un rien […] et subitement l’adulte que nous sommes devenu disparaît derrière l’enfant que nous avons été. »

Au théâtre ce soir

Pour ce spécialiste, les liens familiaux, les jalousies, les rivalités, laissent des traces intemporelles dans notre psychisme. « Les liens que nous créons par la suite avec nos conjoints et nos enfants ne sont au mieux que la transformation de ces liens précoces, quand ils n’en sont pas la simple répétition. Notre père, notre mère, nos frères et soeurs font partie d’une scène intérieure que nous croyons avoir mis de côté mais qui se répète inlassablement. […] C’est comme si nous réglions nos comptes non pas avec des êtres humains réels, mais avec les acteurs d’un roman familial que nous avons intérieurement écrit. »

Cette période peut aussi générer, chez certains d’entre vous, de la nostalgie, de la tristesse, des peurs en raison de votre :

Situation familiale : Absence d’un ou de proches (séparation, éloignement géographique, deuil…)
Conflit familial (mésentente au sein du couple, désaccord avec un parent, un enfant…)

Environnement : Absence ou rupture de vie sociale (éloignement de la cellule familiale, handicap, problème de santé, absence de descendance…)

Mode d’éducation : Période des fêtes mal vécue dans l’enfance, dans l’adolescence …

Situation professionnelle : Absence d’emploi, emploi précaire, éloignement géographique, impossibilité de poser des congés

L’ensemble de ces facteurs peut faire des fêtes, une période de fin d’année stressante, génératrice de conflits intérieurs. Vous êtes en dualité interne entre vos obligations ou ce que vous croyez être vos obligations et votre ressenti.  Cette période peut, également, être vécue, douloureusement, par un sentiment de solitude qu’elle soit choisie, subie, imposée,  en fonction des circonstances.

Si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour passer de bonnes fêtes de fin d’année « malgré tout », une séance de kinésiologie peut vous aider à enrailler le phénomène habituel de « régression » pour libérer l’enfant que vous avez été de ses peurs, ses colères, ses souvenirs douloureux afin que l’adulte que vous êtes devenu puisse vivre ces moments « en prenant du bon temps dans le temps présent ». 

Séance individuelle sur rdv : tarif spécial 55 €

Atelier re-créatif : « Crée ce que tu voeux »

Atelier « Crée ce que tu voeux »

Dimanche 27 Novembre à Pau

Il y a bien longtemps… j’étais connectée à ma Nature Profonde qui savait « exactement ce qu’elle voulait ». Je croyais au pouvoir des fées et j’écrivais mes lettres au Père Noël.

Puis vint Mai 68,  l’âge de raison et la disparition de Père Noël. J’étais entrée dans le monde des grandes personnes …Ne sachant plus à qui et comment faire ses demandes, ma Nature Profonde a fait sa révolution, avec des « symptômes »  dont certains ont même nécessité des opérations. J’avais commencé à perdre mes traces.

A l’adolescence, les rêves que je partageais avec mes copains ont été qualifiés d’utopies.  Quand j’ai dit que je voulais être artiste, les autorités ont répondu : «Non, ça ne gagne rien, tu seras fonctionnaire comme ton père ! ».

Aujourd’hui, j’ai gardé quelques cicatrices, témoins de ma « révolution ». Mais j’ai retrouvé mes traces … Au lieu de laisser les symptômes exprimer « ce que je ne veux plus », je laisse le silence s’installer en moi , puis je prends mes crayons de couleur, colle, ciseaux, vieux magazines…. pour créer « ma liste à souhaits »

 

Au programme de l’atelier , un temps pour :

  • Vous recentrer, avec des exercices simples et ludiques.
  • Vous connecter avec vous-même, dans le silence
  • Formuler : listez vos besoins, vos objectifs, vos rêves.
  • Créer : transformez cette liste en œuvre d’art. Nul besoin d’un « savoir » quelconque.Venez avec des crayons de couleur, feutres, gouache, ciseaux, colle, des vieilles revues et avec vous-même.

J’ai participé pour la 1ère fois à cet atelier ré-créatif en 1987. Ce que j’avais souhaité à ce moment là s’est réalisé à 80 %. Je fais souvent ma « liste à souhaits » et je constate que la plupart d’entre eux se réalisent. J’ai pris conscience que le reste représentait des faux besoins, des projections, des programmes de survie qui n’étaient pas connectés à ma Nature Profonde. 

Renseignement et inscription :

Patricia Le Clerc – kinesiologue et artiste

Tél : 05 59 92 10 02 – 06 72 31 59 80

arclaim@hotmail.com         http://patricialeclerc.unblog.fr